Retour sur le RESET Day 6

En conclusion de son cycle de prospective 2018-2019 , la Fing a publié un Cahier d’enjeux qui définit les qualités du numérique que l’on veut pour demain. Celui-ci propose une méthode pour transformer le numérique en ce sens :  travailler sur les impacts de la société sur le numérique, plutôt de s’attacher aux impacts du numérique sur la société. Le programme #Reset 2022 initie un mouvement de coalitions d’acteurs hétérogènes, se cristallisant chacune autour d’un problème, d’un impact recherché, et d’un récit de transformation. Il propose chaque mois un Reset Day pour faire progresser les coalitions et en inventer de nouvelles.

Une trentaine de participants se sont réunis à distance le 7 juillet 2020 pour une 6e édition des Reset Days.

Bilan d’avancée des coalitions non présentées lors de l’Assemblée #Reset

Coalition 5. Un IoT 2022 soucieux de la privacy, de l’environnement et de la maîtrise collective des données

L’opinion publique change, les consciences évoluent. Intégrer l’IoT dans les problématiques écologiques/sociales/éthiques actuelles et futures comme un avantage compétitif (en associant par exemple Orange, la Métropole de Rennes et Acklio).

Coalition 7.  Pour la réparabilité des dispositifs numériques

Renforcer l’exigence des commanditaires pour améliorer les cycles de vie des objets et services numériques (en associant par exemple Commown,  Right to repair, le Réseau français des Fablab, Alliance Libre, Les Designers Ethiques, Fairness et Orange Labs)

Coalition 11. Des villes numériques ouvertes et voulues par leurs citoyens

Réagencer les équilibres économiques, sociaux, politiques, écologiques pour que les citoyens participent à la gouvernance numérique de la ville (en associant par exemple La Turbine et Orange)

Coalition 12. Pour des organisations de travail où le numérique crée du lien et des capacités individuelles et collectives 

Améliorer la qualité de vie au travail par les collaborateurs dans les contextes numériques et mieux connaître les implications et conséquences des risques psycho-sociaux en mettant en cohérence les outils et les missions (en associant par exemple l’ANACT, Sharers and Workers, Orange Labs et des syndicats).

Coalition 13. Pour une réinvention des cadres collectifs de l’activité numérique

Fabriquer des cadres contractuels pour une société à trajectoires plus discontinues, mais en favorisant l’accompagnement numérique au service de la portabilité des droits sociaux (en associant par exemple des acteurs du dialogue social, des employeurs qui se confrontent à un travail plus atomisé et qui veulent un cadre commun, des coopératives d’activités et d’emploi, acteurs de l’ESS et ASTRÉES)

Coalition 16. Pour un numérique faisant aux femmes une place égale à celle des hommes

Rendre visible les nombreuses initiatives collectives et leur donner les moyens de passer d’un pouvoir de contrôle a posteriori, à un pouvoir de prescription a priori (en associant par exemple Orange Labs, l’Agence du numérique Digital Wallonia, le département de la Haute Garonne)

Adoption de la charte #Reset

La charte S’engager dans #Reset (version web + pdf) définit les principes d’action et les modalités de #Reset 2022, les règles et standards, les rituels de participation et contribution. Présentée pour la première fois lors de l’Assemblée Reset du 16 juin 2020, elle est adoptée à la suite de ce Reset day dans une version beta. Une charte à éprouver et qui sera amenée à évoluer, nous choisissons de ne pas la faire formellement signer aux acteurs qui s’engagent dans la démarche.

Prochaines étapes

Retrouvez les slides présentées et la prise de notes du Reset day

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>