La Charte #Reset

S’engager dans Reset 

Juin 2020 – Version beta
Première proposition de Charte discutée pendant l’assemblée Reset. Une version finale sera adoptée en juillet à l’issue des débats du #Reset DAY 6.


Vous vous engagez dans le programme #RESET 2022
Notre Charte définit les principes d’action et les modalités de #RESET 2022, les règles et standards, les rituels de participation et contribution. Cette charte est amenée à évoluer, toute modification sera soumise à consultation auprès de la communauté RESET.

Principes d’actions et engagements  de la communauté et des coalitions de #Reset 2022

#Reset 2022 est un programme propulsé par la Fing depuis 2019. L’ambition de la Fing est d’amorcer une dynamique pour que de nombreux acteurs s’en emparent et agissent selon les mêmes principes d’action, et que l’impact recherché soit partagé, les productions ouvertes et mutualisées. Dans cette optique, cette charte, construite depuis la conférence Reset du 3 décembre 2019 jusqu’à l’Assemblée du 16 juin 2020, entend structurer la conduite du programme et permettre cette mise en commun des intentions, des actions, des communautés.

Les principes de RESET


Une vision partagée : transformer le numérique. Nous souhaitons que le numérique d’aujourd’hui et de demain soit plus conforme aux promesses de l’internet et du web des débuts, et soit mieux adapté au monde de demain, à ses incertitudes et à ses contraintes. Nous souhaitons que le numérique embrasse 7 qualités essentielles : il doit être inclusif, frugal, démocratique, protecteur, innovant, capacitant, équitable. Ces 7 qualités doivent guider notre objectif d’impact d’ici 2022.

Une méthodologie : les coalitions d’action. Pour atteindre un impact significatif d’ici 2022, nous devons nouer des alliances entres acteurs hétérogènes et complémentaires, des coalitions. Elles sont le noyau de #RESET, et peuvent intervenir à des échelles différentes (locales, nationales, internationales). Elles doivent rechercher un impact significatif, qui peut être négocié entre acteurs des coalitions, et “atterrir” concrètement via des actions qui permettent de réaliser cet impact et  de faire levier.

Un collectif. L’ensemble des acteurs impliqués dans le programme #RESET 2022 forme un collectif. Il a lui même ses spécificités. Les partenaires fondateurs et thématiques financent la conduite du programme RESET. Certains partenaires portent eux-mêmes des coalitions et les reversent au collectif. Une communauté hétérogène contribue à la conduite des coalitions, via l’apport d’idées, de ressources, la participation aux actions et productions communes.

Des actions et productions communes, créatrices d’impact. Les acteurs impliqués dans le programme et les coalitions RESET s’engagent à reverser au collectif l’ensemble des ressources, expérimentations, productions. L’impact doit guider les actions du collectif. Les productions peuvent être de plusieurs natures : des critères d’achat et d’investissement, des outils et dispositifs de formation, des produits numériques, des pistes de recherche, de politiques publiques, de stratégie industrielle et économique, etc.

Règles et standards


Principes de gouvernance. En tant qu’entité initiatrice du programme, la Fing anime la communauté Reset et lui propose un cadre méthodologique et une ingénierie, facilitée financièrement par le soutien de partenaires Reset, pour créer les coalitions et développer leurs actions. Plusieurs principes doivent être respectés par les porteurs et contributeurs des coalitions : l’équilibre (une coalition n’est pas un espace de promotion commerciale ni une enceinte pour pousser des intérêts industriels particuliers), la coopération (dans une coalition, on négocie les objectifs d’impact et on travaille conjointement à son atterrissage), d’action (après le temps de la négociation, vient celui de la production d’impact, de nouveaux acteurs peuvent s’y associer), de publicité et d’ouverture (les porteurs des coalitions partagent l’information sur leurs avancées).

Adhésion à la méthodologie de la Fabrique des coalitions. Pour qu’une coalition fonctionne, elle doit s’appuyer sur un objectif d’intérêt général, en lien avec les 7 qualités du numérique, une recherche d’impact mesurable à court-moyen terme. Elle doit être portée par des acteurs hétérogènes et complémentaires et intégrer trois dimensions transformatrices : l’offre numérique (choix d’architecture, développement, conception, design, standards d’ouverture et d’interopérabilité), la commande (intention politique ou stratégique, modèle économique, principes d’investissement, critères d’achat), et les usages (pratiques, inclusion, démocratie politique ou sociale, exercice des libertés, partage de la décision, etc.). Elle doit enfin être inscrite dans un horizon court-moyen terme et ainsi formuler un objectif d’impact d’ici 2022.

Ouverture des productions à la communauté : les productions, travaux, resources, outils, plateformes doivent être ouverts et réutilisables, en licence CC BY. La Fing en tant que propulseur de la démarche, met à disposition des supports en ligne pour documenter et reverser ces productions à la communauté.  

Documentation et évaluation du programme RESET. Pour apprendre et partager les expériences, une démarche de documentation et d’évaluation est intégrée au programme RESET.  Cette démarche prend plusieurs formes : la documentation en continu des travaux du programme, y compris les documents et ressources méthodologiques (pour répliquer Reset), l’évaluation des impacts recherchés dans chacune des coalitions, et des actions de recherche et d’observation autour du programme RESET.

Les rituels de #Reset


La démarche #Reset s’appuie sur des rituels partagés. Nous avons besoin d’aider les projets / coalitions à se former et s’organiser, de veiller collectivement à l’avancement des coalitions et actions engagées, d’en partager l’état, de les faciliter et de les accélérer, de les valoriser et de diffuser leurs résultats.

Reset Days : des rendez-vous ouverts et réplicables.  Chaque mois, des rendez-vous sont organisés pour accélérer l’action des coalitions, appelés Reset Days. La Fing impulse ces Reset Days, d’autres acteurs peuvent s’en saisir pour en organiser de manière autonome et partager au collectif les résultats de ces temps. Des ressources sont mises à disposition pour aider à l’appropriation de la vision et de la méthodologie. 

Des coalitions d’action prenables et modulaires. La Fabrique des coalitions est ouverte. Un canevas commun est mis à disposition, incarnant les attributs d’une coalition (acteurs hétérogènes, objectifs liés aux 7 qualités, recherche d’impact, etc.). Des premières coalitions ont été formulées entre décembre 2019 et juin 2020. Il est possible de les répliquer à d’autres échelles (locales, européennes, nationales) ou d’en impulser d’autres. .

L’Assemblée RESET. Lieu et temps de gouvernance pour l’ensemble de la communauté RESET (partenaires fondateurs, partenaires thématiques, contributeurs et bénéficiaires), l’Assemblée RESET, est convoquée chaque année. Elle permet d’évaluer l’avancement de la démarche, d’initier de nouvelles actions et d’élargir le cercle des contributeurs. 

Un agenda ouvert aux événements des communautés périphériques qui résonnent avec la démarche RESET. RESET est un collectif ouvert. Chaque membre du collectif peut porter la parole de RESET dans des événements qui résonnent avec la démarche RESET pour la propulser, l’incarner. Un espace en ligne sur le site reset.fing.org affiche les événements RESET et les événements associés.