A propos

Une démarche collective impulsée par la Fing

Les potentiels du numérique nous fascinent, ses dégâts nous effraient, nombreux sont ceux qui aspirent à (re)trouver du sens à la transformation numérique, des repentis des GAFAM aux défenseurs de la privacy, des penseurs critiques aux acteurs du développement durable, de l’inclusion ou de la RSE.

Mais les bons sentiments ne suffiront pas à faire face aux défis que nous souhaitons formuler et explorer, et qui se caractérisent par leur difficulté… Les discours ne suffisent pas à formuler une vision partagée et des chemins : ce cycle de Questions Numériques cherche à tirer parti de la prospective pour donner corps à un numérique qui proposerait du « mieux » plutôt que du « plus ».

Sortir du fatalisme numérique : quel numérique voulons-nous ?

La transformation numérique est porteuse de promesses stimulantes, pourtant elle est vécue par une grande part de la société comme un nouveau dogme auquel il faut se plier. Nous subissons chaque jour les slogans et les injonctions liés à « l’impact du numérique sur » nos métiers et nos emplois, nos villes et territoires, l’information, l’éducation, etc. Il est grand temps d’affirmer des intentions, de formuler les impacts souhaités de la société sur le numérique, de trouver des espaces de choix politiques, économiques et sociaux.

Changer le cours du numérique ? RESET, un ensemble de défis à relever

Mi-2018, Tim Berners-Lee, le concepteur du web, tire le bilan des 30 ans écoulés : le web a échoué à de nombreux égards, sa centralisation croissante aboutit à un phénomène « anti-humain » de grande ampleur. Pour lui comme pour beaucoup d’autres acteurs majeurs, un « RESET » est nécessaire. Les défis ne manquent pas. Certains sont d’ordre technique, d’autres sont sociétaux, d’autres sont entremêlés. Il s’agit de libertés, de partage de la valeur, de respect de l’environnement, de conditions d’innovation ouverte, de maîtrise de l’IA et des algorithmes, de développement humain, d’équilibres Nord-Sud.

Le projet que nous lançons ambitionne ces prochains mois de :

  • rassembler les défis que le numérique de demain devra relever ;
  • produire des imaginaires souhaitables pour dessiner un numérique dont chacun pourra tirer le plein potentiel ;
  • formuler les impacts souhaités de la société sur le numérique ;
  • décrire ensemble les préconisations et outils qui ouvriront la voie à leur réalisation.


Calendrier

Phase 1 – Exploration (novembre 2018-février 2019)

Veille, recherche documentaire, interviews, échanges en ligne, cartographie des défis. Focalisation sur un choix de défis mobilisateurs.

Phase 2 – Contribution (janvier-avril 2019)

Ateliers créatifs, intelligence collective en ligne, apports de prospective, formulation d’écueils, de chemins possibles, d’horizons souhaitables.

Phase 3 – Publication et mise en débats (avril-septembre 2019)

Rédaction du cahier d’enjeux RESET, événement de restitution public, séminaires de restitution partenaires.

Si vous souhaitez devenir partenaire de RESET, toutes les informations sont dans le dossier de partenariat.


A propos de la Fing

Créée en 2000 par une équipe d’entrepreneurs et d’experts, la Fing est un think tank de référence sur les transformations numériques. la Fing aide les entreprises, les institutions et les territoires à anticiper les mutations liées aux technologies et à leurs usages. Elle a construit un nouveau genre de think tank, dont les productions sont largement reconnues en Europe et ailleurs.

La Fing compte aujourd’hui plus de 200 membres : des grandes entreprises, des start-ups, des laboratoires de recherche, des universités, des collectivités territoriales, des administrations, des associations, des personnes physiques….

Plus d’informations : www.fing.org et Internetactu.net, le média de la Fing.


A propos de Questions numériques

Depuis 2010, la Fing anime une démarche annuelle, collective et créative, qui convie décideurs, chercheurs et innovateurs, à chercher et à formuler ensemble “les Questions Numériques” des années à venir, à l’intersection des innovations techniques, des mutations économiques et des transformations sociales – et à imaginer les manières d’y répondre ! “RESET – Quelle numérique voulons-nous” est la 7e édition de Questions numériques.

“Questions numériques” produit :

  • des décalages plutôt que des scénarios ou des tendances (des marges de manœuvre vis à vis du déterminisme technique ;
  • une conversation régénérée et désincarcérée (200 à 300 participants / diversité d’appartenances) ;
  • des questionnements et intuitions  (questions d’acteurs reformulées, questions pour la société, le débat public, questions de recherche) ;
  • des outils de pensée, kits et matériaux coopératifs (en licence libre, utilisés par l’enseignement supérieur, l’éducation populaire, etc).

Plus d’infos : http://fing.org/?Questions-Numeriques


Partenaires

ADEME

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Elle met ses capacités d’expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale. Elle est partenaire de la Fing depuis 2015.

Site web : https://www.ademe.fr

Orange

Opérateur de réseaux et créateur d’expériences digitales dans plus de 29 pays, Orange sert ses 263 millions de clients dans le respect de sa philosophie Human Inside.

« En tant qu’opérateur digital, nous sommes convaincus que la technologie est un vecteur majeur de développement et de progrès, aussi bien à l’échelle d’un individu, d’un territoire ou d’un pays. Et dans la sphère sociale, au service du développement économique et pour la protection de l’environnement, le digital a un rôle crucial à jouer pour générer et distribuer de la valeur pour chacun. »

Site web : https://www.orange.com/

La Fing a le soutien de ses grands partenaires