Retour sur le RESET Day 5

En conclusion de son cycle de prospective 2018-2019 , la Fing a publié un Cahier d’enjeux qui définit les qualités du numérique que l’on veut pour demain. Celui-ci propose une méthode pour transformer le numérique en ce sens :  travailler sur les impacts de la société sur le numérique, plutôt de s’attacher aux impacts du numérique sur la société.  Le programme #Reset 2022 initie un mouvement de coalitions d’acteurs hétérogènes, se cristallisant chacune autour d’un problème, d’un impact recherché, et d’un récit de transformation. Il propose chaque mois un Reset Day pour faire progresser les coalitions et en inventer de nouvelles.

Malgré la nécessité de nous retrouver encore uniquement en ligne, le #Reset Day du 12 mai a réuni 28 participants. Son objectif principal était de faire un point d’avancée des coalitions engagées dans la démarche. Cette rencontre a présenté la classification en 3 familles des premières coalitions (cf. schémas ci-dessous). Le débat s’est organisé ensuite entre témoignages d’acteurs de la communauté Reset et proposition de nouvelle coalition.

Témoignages

Jean-Paul Departe, Rehab-Lab centre de Kerpape #innovation #territoire #inclusion #réparabilité

Jean-Paul Departe est ingénieur au laboratoire d’électronique du centre de rééducation fonctionnelle de Kerpape, le Rehab-Lab. Ce laboratoire est un Fab Lab intégré, destiné à créer des aides techniques, selon une méthode »user centric » : travailler ensemble (patient, ergothérapeute, référent technologique), en impliquant au maximum le patient dans la conception et le développement de son aide technique.

Concrètement, il s’agit d’adapter les commandes de fauteuils électriques, d’aider la communication (synthèse vocale), de faciliter l’accessibilité numérique (interface permettant par exemple à des personnes handicapées de piloter un smartphone), l’habitat (domotique), d’aider à la rééducation.

Des outils accessibles, capacitants et émancipateurs

Le REHAB-LAB, dans une posture d’innovation technique, essaie à la fois de ne pas créer de la dépendance à la prise de courant et à l’obsolescence.

Les besoins des utilisateurs ne sont pas liés aux outils, qui évoluent souvent très rapidement, on attend d’eux qu’ils soient pérennes. Le matériel domotique est par exemple très souvent renouvelé, alors qu’on aurait besoin d’un matériel avec de la maintenance, des pièces détachées, etc. Cela joue aussi sur les capacités de financement (échelles de temps sur la maintenabilité pour les usagers et selon les fabricants).

Rehab Lab du centre de Kerpape

Il existe des solutions technologies pointues, mais la maintenance doit pouvoir être effectuée simplement dans l’environnement de la personne. Il faut donc simplifier la mise en oeuvre de ces outils et il s’agit d’y penser dès la conception (« maintenabilité by design »).

Un cadre cohérent par rapport aux dispositifs médicaux pour répondre aux besoins urgents liés à la pandémie

Dans la situation de pandémie Covid-19, le Rehab-Lab a participé au montage d’un collectif “I3D du Pays de Lorient” avec les makers pour faciliter la création de visières de protection dans un cadre légal, en fédérant acteurs locaux de la santé et de la fabrication numérique.

Des coalitions #Reset dont le succès pourrait être utile aux actions et missions du REHAB-LAB

  • dématérialisation
  • réparabilité et la maintenabilité
  • formation
  • capacitation
  • démocratie (comment prendre la parole)
  • aspect environnemental (être cohérent dans une démarche de transition énergétique)

Anne Faure, France Stratégie #soutenabilités #covid-19

France Stratégie a mis en place un séminaire intitulé « Soutenabilités ». Celui-ci part d’un constat équivalent à ce qui a émergé dans RESET. Sa spécificité : comment définir un cadre d’élaboration et de conduite de politiques publiques soutenables ?

Présentation du séminaire Soutenabiliés

3 cycles initialement prévus

  1. Le premier est actuellement en cours et s’intéresse aux grands concepts autour des questions de soutenabilité, propose une réflexion autour des indicateurs de la soutenabilité (les indicateurs traditionnels ont-ils une place ? quels autres modes d’évaluation/de pilotage), interrogation sur l’ambition des modèles (indicatifs, prédictifs)  
  2. Un second est prévu à l’automne 2020 autour de questions sectorielles : comment injecte-t-on dans les politiques sectorielles, des enjeux de durabilité et de sobriété ?
  3. Un autre est envisagé au printemps 2021, proposant une synthèse de l’ensemble.

Pour un « après » soutenable

Dans un contexte post Covid, ce programme a été accéléré et une consultation plus large, autour de 7 axes, a été engagée (appel à contribution ouvert jusqu’au 31 mai). Plusieurs éléments sont soulignés : fracture numérique, dépendance à des solutions numériques étrangères y compris dans l’administration, enjeux de protection des données perso et d’entreprises…

A partir de ces contributions il s’agira de « recompiler le programme de nos politiques publiques du numériques »  : 
– empreinte environnementale du numérique   
– risque cyber, y compris dans le contexte de la 5G    – données : notamment données de santé   
– animation, participation à notre vie démocratique

Vers une nouvelle coalition numérique et proximité

Présentée par Blandine Alglave, Directrice Solutions intégrées de proximité chez Le Groupe La Poste, cette intention de coalition est nées des échanges du Reset #Day d’avril.

Si nous voulons que le numérique soit davantage au service de la proximité, c’est peut-être qu’il ne l’est pas vraiment aujourd’hui de façon cohérente. le numérique fait encore référence au lointain, certains d’entre nous sont très sensibles au fait qu’il est aussi le cour-circuit du commerce de centre ville, de relations locales au profit de relations économiques et sociales lointaines qui ne permettent pas le commerce de proximité (enjeux environnementaux).

A lire : Pour un numérique au service de la proximité territoriale, une nouvelle coalition Reset

Retrouvez les notes du Reset Day 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>